Forêt jurée, Pierre-Alain Tâche

978-2-940414-04-8

Neuf

Auteur: Pierre-Alain Tâche

142ème publication des Editions Empreintes (2008)

ISBN-13 : 978-2-940414-04-8

Plus de détails

CHF 35,00

Forêt jurée, dont le poème éponyme est parcouru d’emprunts au sonnet « Correspondances » de Baudelaire, revisite, dans ses allées et venues entre présent et passé, le lieu parcouru dans l’enfance. Le livre tisse à ses images les échos d’un passé dont la forêt est le dépositaire. La langue des plantes et l’élan de arbres dominent la parole du poète, qui admet avoir été peut-être trop catégorique; l’expérience du monde et des mots, entre « célébration » et « élégie », lui laisse un sentiment de dépossession apaisée, parce qu’il sait sa vocation accomplie: « louer », en sachant « ce que parler veut dire ».
A ce recadrement du poétique correspond, comme par osmose, une présence de plus en plus importante de la peinture: si dans Noces de rocher (1993) le crayon donnait la trame et les lignes du paysage – les crêtes, les sommets, les vallons –, si dans Sur la lumière en Anniviers (2003) les fusains, de par leurs gris d’intensités modulées, posaient par touches les masses que découpe la lumière sur les pentes, les pastels en couleurs de Martine Clerc montrent ici plus frontalement l’enchevêtrement minéral et végétal de la forêt, les racines, les échappées entre les arbres, les failles, les ouvertures que créent les rayons du jour. Comme si, alors que la parole se fait précautionneuse, la peinture, elle, affirmait d’autant son pouvoir.
Alain Rochat